Recherche
Menu
Accueil > Les Poux et les lentes > Symptômes et transmission
Icone facebook Icone twitter Icone rss

Symptômes et transmission

Les symptômes liés à la présence de poux ou de lentes

Pour se nourrir de sang, les poux mordent dans le cuir chevelu et y injectent de la salive. Ce sont ces micro-morsures qui provoquent les démangeaisons du cuir chevelu.

En règle générale, c’est par ce type de symptômes que l’on peut détecter la présence de poux sur le cuir chevelu.

Lors d’une infestation, il est tout à fait possible que la présence de poux ne déclenche pas immédiatement des démangeaisons, et que celles-ci se fassent ressentir seulement  1 à 2 semaines plus tard.

Les complications liées à la présence de poux

Les seules complications sont liées aux démangeaisons du cuir chevelu. En cas de fortes démangeaisons, certaines personnes se grattent de façon tonique avec les ongles et s’infligent de légères lésions du cuir chevelu. Ces égratignures ou abrasions du cuir chevelu peuvent être désagréables et doivent parfois être désinfectées, mais elles  ne sont pas dangereuses pour la santé.

La transmission des poux

Les poux se transmettent par contact direct de tête à tête. Les poux n’ont pas la capacité de sauter, et n’ont pas d’ailes pour voler, mais ils sont de bons nageurs. Les poux se transmettent la plupart du temps par contacts directs, c’est-à-dire « de tête à tête ».

La transmission indirecte est également possible par le biais de bonnets, brosses, peignes, écharpes, literie.
Il est donc important de ne pas négliger le traitement de l’environnement.
Il y a également des risques de contamination de poux à la piscine surtout s’il y a des groupes d’enfants. Il est donc fortement conseillé de porter un bonnet de bain.

Voir les environnements à risques.

 

Trans